Roman d'amour d'une Patate

Un blog qui a la frite____Qui parle d'une Patate et de son Cro-Mignon____De leur vie à deux, et de tout le gratin ...

01 février 2008

Ce n'eeeest qu'un au revouaaaaar mes frères


exitIl faut croire que virtuellement parlant, février est pour moi le mois * émoi * des changements.

C'est en effet en février 2006 que j'avais transféré mon joli Roman d'Amour sur CanalProut, les yeux encore tout pleins d'étoiles et le coeur plein de bonheur. Encore avant cela, l'ouverture d'un blog avait été pour moi un accompagnement dans cette nouvelle vie à deux (Ben oui, avant Cro je n'avais jamais partagé d'appart avec personne, l'expérience était toute neuve et un peu effrayante), les bons ou les mauvais côtés, mes émerveillements et mes impressions couchés sur le  papier  clavier comme un témoin de chaque jour qui passait.

Et puis me voilà  bout de femme, comme soufflée d'une sarbacane  ... février 2008: le roman d'amour est terminé, la vie à deux j'en suis blasée, l'espoir s'en est allé, il était temps que cet espace d'ex-bonheur virtuel soit fermé.


A vous tous les gens



... qui m'avez accompagnée



... depuis toutes ces années



... ou bien plus récemment...



Je vous dis merci.
Merci d'avoir lu mes Patateries, d'avoir en retour confié vos histoires, vos expériences, vos peines ou vos joies. D'avoir participé à mes délirants concours ou répondu à mes sondages débiles, de m'avoir parfois procuré l'unique rayon de soleil d'une journée (Ouais non arrête Patate, t'en fais trop, y a des rimmels qui vont couler), d'avoir partagé un peu de ma vie avec Cro-Mignon. J'espère un jour pouvoir m'en souvenir sans regrets ...


Voilà, une page est tournée.
Ce blog est désormais officiellement cloturé.






Ah oui pardon, j'oubliais ... ma nouvelle adresse c'est www.madamepatate.fr
(Et vous êtes tous cordialement invités à la diffuser)

Posté par MadamePatate à 20:05 - Les nerfs à fleur de 'pluches - Commentaires [53] - Permalien [#]

29 janvier 2008

Dans déménage il y a ... ménage

vieux_vernis

J'aurais sans doute fini par me décider à les jeter.
Sans doute. Non mais vraiment, je l'aurais fait hein!
C'est pas comme s'ils avaient tous déjà fait le voyage avec moi quand j'ai emménagé avec Cro-Mignon il y a de cela tant d'années ...

Un peu trop d'années en termes de survie-vernis, si vous voulez mon avis (Je sais oui, ça fait beaucoup de "i" ... J'arrête, promis). Celui de droite par exemple, je l'avais acheté pour accompagner mon déguisement de Halloween quand j'avais  une vie sociale  à peine plus de 20 ans. Les trois de gauche datent de quand j'avais de jolis orteils que j'aimais exposer et peinturlurer en été (Oui oui, vert et doré, même que des fois j'alternais un orteil sur deux), avant que je ne devienne cette Patate aux ongles de pieds si pourris qu'il vaut mieux les cacher.

Et pourtant, call me Procrastino-Potato, malgré tout ce temps passé dans une trousse sans jamais être utilisés, malgré leur état de décomposition avancée (Non non, je confirme: leur aspect n'est pas normal: on n'a pas encore inventé le vernis à ongles bi-phasé), il faut bien l'avouer: sans Cro-Mignon pour me foutre  dehors  un coup de pied au tubercule, ces flacons seraient sans nul doute encore en train de prendre de la place dans ma/notre salle de bain.

Finalement ça tombe bien ... la nouvelle est minuscule!

Posté par MadamePatate à 23:58 - Super Patate Pouffe - Commentaires [39] - Permalien [#]

27 janvier 2008

Histoires d'eau

calcaire

Quand vous achetez une machine à laver, vous vous retrouvez  ruinée (Heu ouais, aussi)  avec ceci là au-dessus dans le carton. Sticker décoratif? Test de grossesse? Analyse d'urine? Noooooon (Ne faites pas pipi dessus malheureux!!)

C'est une bandelette pour tester la dureté de votre eau ... et trois tonnes de pub pour la marque d'anti-calcaire qui vous l'offre gracieusement par pur altruisme  et envie de massacrer quelques arbres  juste pour contribuer à ce que "les lave-linge durent plus longtemps avec Calg*n!" (Vous avez l'air dans la tête pour le reste de la journée? Bien fait!!). Et donc, que fait la Patate bête et disciplinée?
Pipi sur la bandelette (Rhoooo on a dit non!)  Elle teste la dureté de son eau pardi! Remplissage du verre au robinet de la salle de bain, trempage de bandelette pendant 30 secondes, on laisse reposer 1 minute et on regarde les résultats ... au départ les 4 carrés colorés sont verts, il faut le savoir. Et bien dans le Patat'home, j'ai tout gagné: les 4 carrés ont viré au rose. Plus calcaire que ça, y a pas, sauf à retrouver de la caillasse dans l'eau courante.

Concrètement ça veut dire quoi?
- Que Calg*n peut se frotter les mains, c'est pas demain la veille qu'ils font faillite, à moi toute seule je vais soutenir le cours de leurs actions.
- Que je vais consommer plus de lessive, et donc polluer plus à chaque machine, super!
- Que mes fringues vont s'abîmer plus vite, encore plus super!!
- Qu'il n'est pas étonnant que ma peau tiraille depuis que je suis installée ici ...

calcaire_2- Et puis que ... ceci explique cela ===>

(Etat dans lequel j'ai trouvé le robinet de la baignoire après l'avoir démonté parce que tiens, ça coulait mal c'était bizarre) (Démonté avec ma nouvelle pince multiprise ouaiiiiis)
(Et je rigolais à peine plus haut: y avait de la caillasse dedans!!!)

Pas de panique Patate, c'est l'occasion de jouer à "C'est du propre": quelques heures à tremper dans du vinaigre blanc, un peu d'huile de coude (Et une vieille brosse à dents), et c'est un robinet comme neuf que j'ai pu remonter.

M'est avis que le locataire précédent n'avait pas dû faire ça souvent ...
(M'est avis que vu la dureté de l'eau ici, je vais devoir faire ça souvent)

Posté par MadamePatate à 19:52 - Desperate HousePatate - Commentaires [44] - Permalien [#]

25 janvier 2008

Les Patates Annonces (4)


brulure_main_2Patate Annonce n°1:
Je ne resterai peut-être pas défigurée de la main, il y a de l'espoir.
Les cloques ont cessé de suinter, je suis en phase "peau de croco", c'est très laid, mais je peux à nouveau enfiler des gants sans morfler.
Et puis surtout, ça gratte à mort!! (Et comme dit ma mamie: "quand ça gratte c'est que ça guérit") (Ouais, elle est super balèze ma mamie) (Et nooooon je gratte pas, rhoooo)

Patate Annonce n°2:
D'ailleurs en parlant de mamie, elle va beaucoup mieux. Le chirurgien est content, le kiné est content, et bientôt elle pourra quitter la maison de repos en  courant  déambulant, pour regagner ses pénates.
Même que j'ai un tonton bricoleur (Mais que ne suis-je restée près de lui!) qui va lui installer des barres partout dans la maison pour s'accrocher, et un tabouret pour se doucher sans se fatiguer. Tout le monde est ravi et moi je suis soulagée qu'elle puisse retourner chez elle et pas dans une triste maison de vieux.

Patate Annonce n°3:
Des fois que ça puisse servir à quelqu'un, les gens je vous le dis, oui on peut débroder des serviettes de toilette.
Grâce à vos judicieux conseils via mail et commentaires (Merci les filles, love sur vous!), j'ai investi dans un découseur (Découvit pour les intimes), même que si on n'a pas de mercerie à proximité c'est super fastoche à trouver: au supermarché, dans le petit bout de rayon où ils planquent les épingles à nourrice et les fermetures éclair.
Oh je ne dis pas que c'est facile, et si on ne veut rien abîmer il faut bien compter une soirée par lettre (En trempant le tissu-éponge de  morve  larmes évidemment). M'enfin l'opération  espadon  "effaçons Cro-Mignon" est en bonne voie: la grande serviette est débrodée, et demain j'attaque la petite. Et ça ne se voit presque pas! Un lavage pour regonfler les fibres et il n'y paraîtra plus... Y a pas à dire, ça a du bon le linge de luxe à 20 euros la serviette! (Ben ouais ho, pourquoi croyez-vous que je refusais de les jeter?!)

Patate Annonce n°4:
En parlant de Cro-Mignon, oui, pour finir je lui ai offert un cadeau de Noël. Déposé sur son bureau en partant ce soir-là.
Il était gêné parce que - on s'en doutait - lui n'avait rien songé à m'offrir, mais il n'a pas refusé, et je suis partie sans attendre de voir sa réaction à l'ouverture. C'était un petit cadeau mignon et approprié, je ne fus même pas déçue de l'absence de réciprocité (Bon si ok, sois honnête Patate, il y a eu un petit pincement au coeur, un dernier petit espoir de compter pour lui qui a fait un peu mal en mourant), je m'y attendais et je n'ai rien regretté: ma conscience est partie réveillonner en paix.
[Pour les curieux qui m'ont posé la question, c'était une mignonne paire de chaussons, de la même collection que ceux de Caryl]

Patate Annonce n°5:
Dans ma colonne de gauche, catégorie "bonne action", ce n'est pas une pub ordinaire mais un concours sponsorisé auquel participe Manou, une de mes ménagères préférées. Donc les gens, si vous aviez 5 minutes pour cliquer sur la bannière et voter pour sa photo, ce serait bon pour votre karma (Il paraît même qu'il y a une cafetière à gagner) (Bon moi j'm'en fous j'aime pas le café, mais j'aime Manou, alors voteeeeeeeez!)
Et dans ma colonne de droite, regardez-bien parmi les liens, il y a  une nouvelle paire de c...  un nouveau venu! Bon, si vous lisez un peu les commentaires ici, vous le connaissez déjà, mais allez donc de ma part dépuceler son nouveau blog

Fin de notre flash de Potato-actualités, vous pouvez reprendre vos activités
A'tchao bonsoir!

Posté par MadamePatate à 20:25 - Corvée de Patate - Commentaires [33] - Permalien [#]

22 janvier 2008

Tellement de choses...

love_ballon

Tellement de choses me manquent, dans ce petit appart objectivement pas si pourri (Enfin un peu quand même hein!) (Et puis craaaade, mon Dieu j'ai l'impression que jamais je n'arrêterai de frotter), mais dans lequel je n'arrive pas à me sentir bien ...

Des choses matérielles, du confort (Et notre thermostat qui faisait chauffer la salle de bain 1/2 heure avant le réveil, que je le regrette alorsl!), du superflu, du futile, des habitudes aussi. Mais surtout ceci, ou cela, les sourires ici, les fous-rires , les petits moments de bonheur tout simple et ces petits plats que je n'aimais préparer que pour lui, moi qui n'avais jamais vraiment apprécié de cuisiner (D'ailleurs, je ne me suis pas remise aux fourneaux depuis la rupture)...

Parce que faut pas te leurrer Patate, tu as beau faire bonne figure et  saouler  régaler qui veut l'entendre de tes histoires d'évier qui fuit ou de fenêtre qui prend l'eau, ce ne sont pas les tracas matériels qui t'empêchent de trouver le sommeil, ce n'est pas l'absence de rideaux à tes carreaux qui te réveille suffocante de pleurs. C'est lui. Ce manque dans le silence de la nuit, cette absence, ce corps qui n'est plus près de toi dans le lit, cette indifférence qui a si vite remplacé l'amour, cette absence qui te tue un peu plus chaque jour.

Le deuil, il faut faire le deuil qu'ils disent ...
Est-ce qu'ils savent seulement qu'il y a des deuils qu'on n'arrive jamais à faire?
Est-ce qu'ils savent seulement à quel point vous vous aimiez? Tout ce qu'il t'avait dit, ce qu'il t'avait promis, tous vos projets, toute la confiance que tu avais placée en lui, en la vie? Est-ce qu'ils savent seulement ...

Est-ce qu'il sait?

Est-ce que ça va bientôt s'arrêter?

Posté par MadamePatate à 22:59 - Les nerfs à fleur de 'pluches - Commentaires [73] - Permalien [#]


Fin »